Où trouver les traditions de la danse traditionnelle en Roumanie?

mai 15, 2024

Loin des circuits touristiques traditionnels, la Roumanie est un pays qui regorge de richesses insoupçonnées. Au-delà des clichés, c'est une terre où se mêlent avec harmonie des traditions séculaires et une modernité en constante évolution. Parmi les trésors de ce pays, la danse traditionnelle roumaine occupe une place de choix. Elle est le reflet d'une culture vivante et dynamique, fruit d'un mélange d'influences slaves, ottomanes et occidentales. Mais où donc se plonger dans ce bouillon de culture? Comment s'immerger dans ces traditions de danse? C'est ce que nous allons découvrir ensemble.

Les festivals de danse en Roumanie : rendez-vous incontournables

Les festivals de danse en Roumanie sont une opportunité à ne pas manquer si vous souhaitez découvrir les traditions de la danse roumaine. Chaque année, les villes et villages du pays se transforment en de véritables théâtres à ciel ouvert, où les danseurs locaux donnent le meilleur d'eux-mêmes pour faire vivre leurs traditions.

Parmi ces rendez-vous incontournables, le festival international de danse de Bucarest est sans doute l'un des plus réputés. Pendant plusieurs jours, des troupes de danseurs venus de toute la Roumanie et de l'étranger se produisent sur scène, sous les applaudissements d'un public toujours plus nombreux. Musique, costumes colorés, chorégraphies spectaculaires... tout est réuni pour faire de ce moment un véritable spectacle pour les yeux et les oreilles.

Sur un rythme effréné, aux sons des violons et des pianos, les danseurs exécutent des pas de danse traditionnels tels que la hora, cette danse en cercle typiquement roumaine. Mais les festivals sont aussi l'occasion de découvrir des danses moins connues mais tout aussi fascinantes.

Les écoles de danse traditionnelle : initiation et perfectionnement

Pour ceux qui souhaitent non seulement observer, mais aussi pratiquer la danse traditionnelle roumaine, il est possible de s'inscrire dans une école de danse. Que vous soyez débutant ou danseur confirmé, vous y trouverez des cours adaptés à votre niveau.

De Bucarest à Cluj, en passant par Brasov, de nombreuses écoles proposent des cours de danse roumaine. Vous pourrez y apprendre les bases des danses les plus populaires, mais aussi vous initier à des styles moins répandus. Profitez de l'expertise des professeurs pour affiner votre technique et vous immerger dans l'univers de la danse roumaine.

Et si vous êtes de passage à Paris, sachez qu'il existe également des cours de danse roumaine. Des associations culturelles roumaines proposent régulièrement des ateliers pour faire découvrir au plus grand nombre cette danse si particulière.

Les orchestres folkloriques : la musique au cœur de la danse

La danse en Roumanie, c'est aussi et surtout une affaire de musique. Impossible d'imaginer une danse traditionnelle sans les mélodies entraînantes jouées par les orchestres folkloriques. Violons, accordéons, flûtes... les instruments traditionnels donnent le ton et dictent le rythme des pas de danse.

Parmi les orchestres les plus célèbres, l'orchestre national de musique folklorique de Roumanie est une référence. Sous la direction de chefs d'orchestre renommés, les musiciens interprètent des airs traditionnels qui font vibrer les foules et donnent envie de se lever et de danser.

Ces orchestres se produisent régulièrement lors de concerts en Roumanie, mais aussi à l'étranger. Un excellent moyen de découvrir la musique et la danse traditionnelles roumaines, même si vous ne pouvez pas vous rendre en Roumanie.

La Transylvanie : un bastion de la danse traditionnelle

Si vous cherchez le cœur battant de la danse traditionnelle roumaine, c'est sans doute en Transylvanie que vous le trouverez. Cette région, située au centre du pays, est réputée pour son folklore très riche.

Dans les villages de Transylvanie, la danse fait partie de la vie quotidienne. Elle est présente lors des fêtes religieuses, des mariages, mais aussi lors des veillées. Les habitants de Transylvanie cultivent avec fierté leur héritage culturel et sont toujours prêts à initier les visiteurs à leurs traditions.

Ici, la danse est un véritable art de vivre, une façon de communiquer, de partager, de se rassembler. Un séjour en Transylvanie est une immersion totale dans le monde de la danse traditionnelle roumaine.

Les influences de la danse traditionnelle roumaine: une identité culturelle riche

Lorsque l'on aborde la danse traditionnelle roumaine, un certain nombre de figures marquantes de la vie musicale roumaine nous viennent à l’esprit. Deux d'entre eux, George Enescu et Bela Bartok, ont joué un rôle déterminant dans la promotion de la musique et de la danse traditionnelles roumaines.

George Enescu, compositeur, violoniste, pianiste et chef d'orchestre roumain, a beaucoup fait pour valoriser les musiques populaires roumaines. Ses œuvres, mêlant influences occidentales et orientales, ont permis de mettre en lumière les danses traditionnelles de son pays. Il a, entre autres, popularisé la hora, danse en cercle typique de la Roumanie, qui est aujourd'hui reconnue comme patrimoine mondial par l'UNESCO.

Bela Bartok, pour sa part, a consacré une part importante de son travail à la collecte et à la transcription de musiques populaires roumaines. Il a notamment recueilli des mélodies dans les régions de Moldavie et de Valachie, qui ont ensuite inspiré certaines de ses compositions. Ces musiques, rythmées et dynamiques, sont indissociables des danses traditionnelles roumaines.

Ces deux figures de la musique roumaine ont contribué à faire de la danse traditionnelle roumaine un art vivant, dynamique et profondément ancré dans l'histoire du peuple roumain.

Les costumes traditionnels : un autre pan de la danse roumaine

Si la musique et la danse constituent un aspect essentiel de la culture traditionnelle roumaine, il ne faut pas oublier l'importance des costumes. En effet, en Roumanie, chaque danse est accompagnée de costumes traditionnels spécifiques, qui ajoutent une dimension visuelle au spectacle.

Les costumes de danse varient d'une région à l'autre et sont le reflet des traditions locales. En Valachie ou en Moldavie, par exemple, les costumes sont souvent très colorés et ornés de broderies. Les danseuses portent généralement des jupes longues et évasées, tandis que les danseurs arborent des pantalons blancs et des chemises brodées.

L'un des éléments les plus caractéristiques des costumes de danse roumains est la ceinture, appelée "catrinta". Large et richement décorée, elle est portée aussi bien par les hommes que par les femmes. Pour les jeunes filles notamment, la catrinta a une importance particulière : elle est souvent offerte par le fiancé à sa future épouse, comme gage d'amour et de protection.

Les costumes de danse, par leur richesse et leur diversité, contribuent à créer une atmosphère unique lors des représentations de danse traditionnelle roumaine. Ils invitent à un voyage visuel au cœur des traditions du pays.

Conclusion : La danse traditionnelle roumaine, une tradition vivante

En conclusion, la danse traditionnelle roumaine est bien plus qu'un simple divertissement. C'est un art vivant, ancré dans l'histoire et les traditions du peuple roumain, qui continue à évoluer et à se renouveler.

Qu'il s'agisse des festivals de danse, des écoles de danse, des orchestres folkloriques ou des costumes traditionnels, chaque aspect de la danse traditionnelle roumaine contribue à en faire une expérience riche, dynamique et authentique. C’est un véritable voyage au cœur de la culture roumaine, une immersion dans les traditions qui ont façonné et continue à modeler l'identité de ce pays.

Que vous soyez simple spectateur, danseur amateur ou professionnel, la danse traditionnelle roumaine vous offre une infinité de façons d'explorer et de découvrir la richesse de la culture roumaine. Alors n’hésitez plus, laissez-vous emporter par les rythmes entraînants et les mélodies envoûtantes de la danse roumaine.